blog
Subscribe

Tendances, Vidéo Sociale

11 réseaux sociaux à suivre de près cette année

Juin 17, 2019

Share

À la fin de l’année 2018, le contenu vidéo représentait plus de 74 % de l’ensemble du trafic sur Internet – et une part de plus en plus grande de ce trafic provient des vidéos sur les réseaux sociaux, où la vidéo continue à évoluer, devenant un support de storytelling pour les marques, les éditeurs, et les particuliers. Désormais, les vidéos Facebook attirent 500 millions de visiteurs uniques chaque jour, et 82 % des utilisateurs de Twitter visionnent du contenu vidéo. Ces plateformes ont pourtant du travail pour maintenir leur place au sommet – au cours des dernières années, l’accent mis sur l’expérience vidéo des utilisateurs peut transformer des plateformes vidéo jusqu’alors inconnues en de sérieux concurrents. Voici les 11 plateformes de réseaux sociaux qui vont faire parler d’elles avec de nouveaux services :

1. Facebook Watch

Les changements à répétition dans l’algorithme de Facebook, la controverse sur les Fake News et les erreurs de calcul des indicateurs vidéo ont fait peser une réelle menace sur la longue suprématie détenue jusqu’alors par la plateforme vidéo. Sa dernière offensive vidéo avec Watch ne va probablement pas rattraper le retard accumulé, mais elle permet de générer plus de feedbacks positifs. Selon leur Newsroom, 400 millions de personnes passent au moins une minute sur Watch chaque mois. Et chaque jour, ce seraient pas moins de 75 millions de visiteurs qui passeraient plus de 20 minutes sur Watch. Facebook promet également « d’unifier l’expérience vidéo » au cours de l’année qui vient – alors tenez vous prêt pour des mises à jour importantes, puisque la plateforme continue à donner la priorité à la création vidéo.

2. Instagram

2018 a été une année très encourageante pour Instagram, puisque l’application a continué à mettre un réel accent sur l’optimisation de l’expérience vidéo des utilisateurs.
La plateforme vidéo de storytelling atteint 1 milliard d’utilisateurs actifs chaque mois grâce à des mises à jour innovantes au cours des dernières années : la vidéo de 60 secondes, les Stories Instagram, les messages et la vidéo live, la vidéo « mains libres », et plus récemment, IGTV. Toutes ces nouveautés ont contribué à une croissance exceptionnelle de leur business publicitaire, qui ne compte pas s’arrêter en si bon chemin.

3. LinkedIn

Depuis la présentation de sa plateforme vidéo en 2017, LinkedIn a vu l’utilisation de la vidéo croître de 17 % depuis l’an dernier, avec 55 % des équipes marketing prévoyant soit de continuer, soit de commencer à l’utiliser comme un levier d’ici l’année prochaine. La plateforme vidéo permet aux marketeurs, aux acheteurs B2B et aux chercheurs d’emploi d’aborder le storytelling dans un cadre professionnel. Jetez un oeil à la manière dont BNP Paribas Real Estate utilise notre plateforme vidéo pour créer des vidéos LinkedIn qui génèrent plus de 7 000 vues par mois !

4. Snapchat

Il y a quelques années, les utilisateurs de Snapchat regardaient 10 milliards de vidéos par jour sur le réseau social, ce qui équivalait à 2 milliards de plus que le nombre de vidéos visionnées au quotidien sur Facebook.
Snap multipliait aussi les acquisitions, avec des entreprises innovantes comme le français Zenly ou l’application de recommandation Vurb, mais aussi avec le lancement de Spectacles, les premières lunettes qui enregistrent des vidéos à partager sur les réseaux sociaux. Alors que le futur de Snapchat ne semblait pas si prometteur (en particulier en raison de la dernière mise à jour de l’application, qui les a obligés à faire des choix drastiques en termes de design – la plupart étant mal reçus par les utilisateurs), l’arrivée récente de Shows pourrait apporter une seconde vie à la plateforme.
Avec Shows, les éditeurs comme The Guardian et Vice peuvent produire du contenu sur une durée de 3 à 7 minutes. Malgré le plus faible taux de marge des éditeurs, les Shows sont aujourd’hui bien accueillis, chacun générant approximativement 3 à 4 millions de vues. Les projets actuels de Snap pour 2019 sont de conquérir plus de territoires, de présenter leur tant attendue application Android, et d’atteindre des objectifs plus ambitieux, qui viseront plus de publicitaires et d’investisseurs.

 

5. TikTok

TikTok est le nouveau réseau social préféré de la Génération Z, avec lequel vous pouvez prétendre à vos 15 secondes de gloire. La plateforme comptabilise un nombre impressionnant de 500 millions d’utilisateurs dans le monde, qui regarde et/ou partage des vidéos en musique de 15 secondes, qui peuvent être facilement créées directement dans l’application. La plateforme vidéo est souvent comparée à Vine – mais son énorme succès à travers le monde et ses partenariats stratégiques (récemment, sa fusion avec musical.y et son partenariat avec Modern Sky), devraient lui conférer une plus longue durée de vie que son prédécesseur.

6. Twitter

Depuis le succès du partenariat entre Twitter et la NFL pour la diffusion d’un streaming live, Twitter est devenu un acteur incontournable pour les «cord-cutters». Ces derniers sont des clients de la télévision payante qui «coupent le cordon» en résiliant leur abonnement au profit de solutions alternatives existant sur Internet. Ces cord-cutters veulent visionner des événements sportifs en direct et en haute définition. Contrairement à d’autres sites de streaming en direct, les commentaires sur les vidéos live de Twitter sont des tweets en temps réel, qui sont visibles par tout le monde. Fin 2016, Twitter a intégré Periscope comme une fonctionnalité disponible sur la plateforme et a intégré des fonctionnalités de vidéo live à 360 degrés.
Twitter a sélectionné seulement quelques partenaires pour tester le streaming à 360 pour le moment, mais on peut s’attendre à ce que cette fonctionnalité catapulte de nouveau l’application de news au sommet au cours de cette année (en séduisant les éditeurs par la même occasion).

7. Vimeo

Étant le réseau OTT qui a le plus de succès avec son partage gratuit de vidéos, Vimeo a lancé son propre service d’abonnement destiné aux particuliers fin 2016. La plateforme vidéo n’a pas eu à faire face à autant de résistance que YouTube lors du lancement de YouTube Red, car la communauté de créateurs de Vimeo a rapidement investi dans le contenu vidéo payant. En complément des abonnements, Vimeo est également en train de retravailler l’expérience consommateur de ses services et de faire évoluer son service Vimeo Originals.

8. WeChat

WeChat, une plateforme de vidéo sociale tout-en un, très populaire en Chine, a séduit 700 millions d’utilisateurs l’an dernier. Cette plateforme vidéo polyvalente intègre des fonctionnalités comme les messages de groupe, les appels traditionnels et vidéo, la fonctionnalité “wallet” (portefeuille) et les « Moments » grâce auxquels les utilisateurs peuvent partager des photos et des vidéos qui tournent en boucle, d’une durée allant jusqu’à 10 secondes. La base d’utilisateurs de WeChat à l’étranger (en Chine, en Inde, en Asie du Sud-Est et en Amérique Latine) offre aux éditeurs et marketeurs une superbe opportunité pour étendre leur business à l’international. Plusieurs pionniers tels que Huffington Post, Vogue China, Buzzfeed, Vice et BBC News India ont d’ores et déjà mis en place leurs chaînes d’abonnements, et on s’attend à ce que de nombreux autres éditeurs se joignent à ce mouvement, car la plateforme vidéo s’étend au marché occidental.

9. Pinterest

En 2015, Pinterest a commencé à ajouter des boutons d’achat à ses épingles – et en seulement un an, 55 % des utilisateurs ont utilisé la plateforme pour réaliser des achats (43 % de plus que sur les autres réseaux sociaux). Pinterest a rapidement répondu aux attentes de son tout nouveau marché de niche en lançant une plateforme de publicité vidéo sur mobile pour les marketeurs et les éditeurs. Promoted Videos offre aux marques une opportunité unique non seulement d’atteindre les consommateurs, mais aussi de s’adresser à eux dans les endroits où ils ont l’habitude de faire leur shopping, où ils ont déjà montré leur intérêt pour un produit, et où il ne suffit que d’un clic de souris pour passer à l’achat.

10. Airtime

Partageant le même engouement pour la vidéo mobile en temps réel que les autres principales plateformes de vidéos sociales, Airtime a trouvé son propre marché de niche avec des conversations de groupe en direct. Le réseau social permet aux utilisateurs de facilement discuter par vidéo, partager des Gifs, des vidéos Youtube et Vimeo et de la musique issue de Spotify, avec jusqu’à 6 personnes en même temps.

11. Flipgrid (Vidku)

Vidku a été présentée au public en 2015 comme une application de messages vidéo pour des groupes privés. N’ayant pu se faire une place sur un marché déjà saturé (et dominé par Snapchat), Vidku a récemment pris un nouveau virage et a fusionné avec sa plateforme phare de vidéos pédagogiques : Flipgrid. La plateforme vidéo Flipgrid, remise au goût du jour, permettra aux étudiants, aux professeurs et au secteur de l’éducation et de l’apprentissage, d’utiliser la vidéo comme un levier pour améliorer les résultats de la formation en entreprise.