blog
Subscribe

Vidéo Marketing, Vidéo Sociale

Comment vos vidéos sociales peuvent booster votre chiffre d’affaires

Jan 2, 2019

Share

Souvenez-vous de la dernière fois que ça vous est arrivé : vous faîtes défiler machinalement le fil d’actualité de votre réseau social préféré, et vous tombez sur la publicité d’un produit qui vous a tapé dans l’oeil, dont vous avez parlé à un ami, ou pour lequel vous vous découvrez un intérêt soudain. Vous avez potentiellement expérimenté cela très récemment.
Le social media marketing (marketing sur les réseaux sociaux) est manifestement efficace car il nous suggère des produits ou services que nous pourrions avoir envie d’acheter. Cela fonctionne grâce à des algorithmes traitant des informations statistiques qui peuvent parfois effrayer, mais qui nous connaissent pourtant très bien.

La vidéo est un canal puissant pour capitaliser sur ces instants lors desquels notre attention est captive, en donnant vie à nos besoins ou envies. En allant au-delà des publicités très statiques promouvant des produits, la vidéo sociale permet d’activer les ventes e-commerce de façon drastique. Le consommateur voyant le produit en marche, son utilisation devient tout de suite beaucoup plus concrète, et donc plus désirable. Dans les faits, 64% des consommateurs réalisent un achat après avoir visualisé une vidéo produit.

Vous avez vous-même déjà eu l’occasion de regarder des vidéos publicitaires sur votre fil d’actualité ? Vous souhaitez en comprendre les ficelles ? Découvrez ci-dessous quelques façons de maximiser la force de la vidéo sociale pour faire augmenter vos ventes.

Diversifiez-vous

Cela peut sembler évident, mais rien ne vaut une piqûre de rappel. Votre consommateur est inondé de publicités sur son fil d’actualité. Il apprécie potentiellement déjà votre marque et a sûrement déjà cliqué sur l’une de vos publicités. Illustrer les mêmes produits d’une façon différente pourrait être le déclic pour déclencher l’achat. Birchbox, leader dans la vente au détail de cosmétiques, a placé la vidéo au centre de sa stratégie de social marketing. En travaillant avec Wibbitz, ils sont désormais en mesure d’accélérer leur production de contenu vidéo pour nourrir leur fil d’actualité d’information pertinentes pour leur audience.

Julianne Clamens, Head of Content and Social Media chez Birchbox, confirme l’importance d’apporter de la variété dans les publicités sur les réseaux sociaux :

“Le mobile et les réseaux sociaux sont désormais au coeur des usages quotidiens des nouvelles générations. Notre but est donc de transformer le temps passé sur les réseaux sociaux en achat et la vidéo nous a montré sa capacité à briser la glace entre les réseaux sociaux et l’e-commerce.”

Facilitez l’achat

La plupart des réseaux sociaux, Facebook et Instagram notamment, ont longtemps été considérés comme des “walled gardens” ou “jardins clôturés” car il était très difficile pour vous, annonceurs, d’attirer les utilisateurs en dehors des plateformes sociales et vers leurs propres sites e-commerce pour acheter. Mais cela est en train de changer en votre faveur. Vous pouvez désormais relier vos publicités vidéo sur Facebook directement sur la page du produit présenté. Vous pouvez même aller plus loin sur Instagram en transformant votre vidéo en un “post achat” – votre public devient client sans avoir à quitter la plateforme.

Get 10% off your first order.

Lidstar lights up eyes with a soft wash of twinkling, glistening color.

Posted by Glossier on Tuesday, March 27, 2018

 

Rendez vos vidéos visibles dans le fil d’actualité

Poster vos publicités vidéo sur des plateformes telles que Youtube est une bonne initiative compte tenu du nombre de vues que cela peut générer. En revanche, s’agissant du e-commerce, vos publicités vidéos génèreront davantage de clics et d’ajouts au panier si elles sont placées sur un fil d’actualité. De cette façon, vous captez l’attention du client sur un site qu’ils sont déjà en train de visiter – en l’occurrence les réseaux sociaux.

“En tant qu’utilisateur, quand je parcours mon fil d’actualité Instagram, je réalise que le contenu proposé est bel et bien celui qui m’intéresse. Je vois un sac que j’aimerai m’offrir, ou un appareil photo que je recherchais – comme si mon téléphone écoutais mes envies, cela peut paraître étrange, mais j’y adhère.”

– Jackie Gabel, Fondatrice du site lifestyle No Leftovers

Vous souhaitez recevoir d’autres conseils Instagram comme ceux de Jackie ?
Découvrez les vidéos de notre dernier Storyteller Circle à Paris !