blog
Subscribe

News Video, Tendances

ROI vidéo : 5 astuces pour optimiser votre investissement dans la vidéo

Août 6, 2019

Share

Le ROI (retour sur investissement) de la vidéo est encore un concept difficile à appréhender pour de nombreux marketeurs. Quels indicateurs de performance faut-il prendre en compte lorsqu’il s’agit de déterminer si une vidéo a été un succès ou non ? Et comment maximiser le ROI de la vidéo, de sorte que ces projets soient réalisés plus rapidement et apportent les meilleurs résultats possibles ?

Si cela fait partie des questions qui vous viennent régulièrement à l’esprit, vous êtes au bon endroit. Pour mieux comprendre le ROI d’un projet vidéo, voici comment il se décompose :

 

1. Déterminez précisément quel retour sur investissement vidéo vous ciblez

Si à ce jour, la vidéo n’a pas encore été largement adoptée par les directions, c’est notamment parce qu’il semble difficile d’affecter des indicateurs de performance aux différents projets et de les mesurer avec précision.
Mais, comme nous l’avons évoqué dans notre webinar avec JW Player « Comment développer votre contenu vidéo pour un meilleur retour sur investissement ? », c’est une question importante à se poser.

En effet, nous retenons 95 % d’un message lorsqu’il est présenté en format vidéo, alors que seules 10 % des informations sont retenues avec un simple texte.

On vous a probablement déjà dit que vos objectifs devaient être SMART, pour Specific, Measurable, Achievable, Realistic, and Timely (Spécifiques, Mesurables, Acceptables, Réalisables, et définis dans le Temps).

Pourtant, lorsqu’il s’agit de la vidéo, ce sont ces deux premiers termes, plus que n’importe quels autres critères, qui posent problème aux éditeurs et aux cadres d’une entreprise.

Lorsque vous planifiez votre stratégie de contenu vidéo, identifiez les indicateurs importants pour vous et que vous souhaitez améliorer en fonction du type de contenu que vous produisez. Le retour sur investissement de la vidéo dépend de votre capacité à connaître avec exactitude les indicateurs de performance de votre stratégie vidéo. Or, tous les types de vidéo ne visent pas forcément les mêmes objectifs.

Quand vous cherchez à maximiser le ROI de vos vidéos, il faut prendre en compte les objectifs suivants, facilement mesurables :

  • Multiplier le nombre d’abonnés
  • Augmenter le nombre de leads
  • Augmenter votre chiffre d’affaires ou augmenter la valeur de chaque vente.

Utiliser les liens UTM et bien réaliser l’attribution des objectifs dans Google Analytics vous permettra de mieux comprendre la valeur de vos vidéos et les landing pages vers lesquelles elles pointent.

Vous pouvez également viser des ROI vidéo dans d’autres domaines, et vous fixer les objectifs suivants :

  • Accroître la notoriété de marque
  • Augmenter l’engagement (pensez aux commentaires sur YouTube – ceux qui sont bienveillants )
  • Informer toute votre audience (des leads potentiels aux clients actuels)
  • Aider les employés à gagner du temps et à être plus performants

Connaître les résultats espérés avant d’investir du temps, de l’argent et de l’énergie dans la création de contenu est indispensable pour maximiser le retour sur investissement de la vidéo.

2. Entrez dans la conscience collective de votre audience

Vous devez comprendre les envies de votre audience pour savoir exactement quoi leur montrer dans vos vidéos. Pour accroître les chances de créer une vraie connexion, il faut réaliser des vidéos courtes. La capacité d’attention ne dépasse généralement pas 8 secondes. Nous vous conseillons de rester dans une moyenne de 47 secondes par vidéo.

Utilisez des images, personnes et objets qui ressemblent à votre client idéal. Grâce à des outils comme Wibbitz, n’importe quel membre de votre équipe peut aisément se procurer un stock d’images vidéos de qualité et créer des petites séquences faciles à regarder, qui peuvent largement contribuer à améliorer les retours sur investissement générés par la vidéo.

Voici une vidéo créée par Wibbitz pour ses utilisateurs, qui utilise des visuels photo et vidéo autour des plantes vertes.

3. Assurez-vous de disposer d’une solide stratégie de distribution

Lorsqu’il s’agit de vidéo, la règle du 80/20 s’avère utile à plus d’un égard. Pour les débutants, vous avez probablement remarqué que la majorité de votre trafic provient de seulement 20 % de votre contenu. Si la vidéo fait déjà partie de votre stratégie, il est fort probable qu’elle représente une part importante de ces 20% les plus performants.

Pour optimiser le ROI vidéo de vos créations vidéo ayant le plus de succès, il est essentiel de mettre en place une stratégie de distribution qui suit également le modèle 80/20 : pour 20 minutes passées à créer du contenu, vous devez passer 80 minutes (autrement dit, 4 fois plus de temps) à promouvoir cet élément de contenu. Malheureusement, encore trop d’entreprises qui investissent dans la vidéo oublient qu’elles ont besoin d’investir encore plus de temps et d’énergie dans la distribution de ce puissant contenu, et qui plus est, auprès de la bonne audience.

Vous avez peut-être passé 10 heures à créer une vidéo à fort potentiel mais vous devrez passer toute la semaine suivante à travailler sur sa diffusion sur les canaux les plus stratégiques pour rentabiliser son coût de production. Trouver la bonne audience pour le ROI de vos prochaines vidéos est par ailleurs plus facile que jamais.

Les pubs ciblées sur les réseaux sociaux comme avec Make Me Reach permettent aux marketeurs et aux éditeurs de focaliser leur attention sur un segment particulier, tandis que le remarketing (reciblage publicitaire) permet d’atteindre les individus avec des pubs stratégiques qui apparaissent dans leur fil d’actualité, après qu’ils aient visité certaines landing pages sur votre site. N’oubliez pas d’ajouter des Call-To-Action clairs sur chacune de vos vidéos si vous souhaitez que les personnes qui les visionnent soient redirigées après avoir regardé votre contenu.

Réduisez les coûts en réutilisant et en réadaptant les vidéos

Tout bon Content Marketer qui se respecte vous dira que ce qui fait une bonne stratégie de contenu est la manière dont ce contenu est ensuite réutilisé. La création de contenu est un processus laborieux, même si le résultat final représente une vraie valeur ajoutée. C’est pourquoi vous devez extraire un maximum d’éléments des contenus pertinents et rentables que vous avez déjà créés.

Quand vous créez des contenus, réfléchissez aux différentes manières dont vous pourriez utiliser la même séquence pour profiter du ROI que les vidéos génèrent sur de nombreux autres canaux de distribution. Vous pouvez par exemple produire une vidéo qui sert de source de contenus sur les réseaux sociaux, que vous repostez régulièrement, mais qui reste aussi de façon permanente sur une landing page commerciale. Peut-être pouvez-vous également utiliser cette même vidéo pour vos emails commerciaux, pour faire meilleure impression auprès de vos prospects.

Au-delà de ça, pensez à la façon dont vous pouvez utiliser des images existantes de vidéos déjà réalisées et les retravailler pour créer rapidement un nouveau contenu.

Un outil de production vidéo stratégique comme Wibbitz vous donne accès à un stock d’images vidéo comportant des dizaines de millions d’extraits vidéo de haute qualité, que vous pouvez facilement réutiliser d’une vidéo à l’autre.

5. Mesurez et analysez

Afin de maximiser votre ROI vidéo, ayez bien en tête les coûts et les revenus engendrés par chaque contenu.

Déterminez la somme que l’entreprise dépense pour le salaire d’un employé, par rapport au temps qu’il passe sur le projet. Ensuite, déduisez quel est le montant correspondant aux dépenses de ressources additionnelles et d’équipements nécessaires pour produire.

Ensuite, mesurez les retours positifs que les vidéos ont générés.

  • Il existe de nombreux indicateurs de performance liés à la vidéo que vous pouvez mesurer, comprenant notamment :
  • Le total de vidéos publiées
  • Les clics sur les publicités et les clics sur le bouton « Ignorer » ou « Fermer la publicité »
  • Le nombre total de fois où la vidéo a été jouée
  • Le nombre total de vidéos visionnées entièrement (vous pouvez aussi mesurer les vidéos visionnées à 25 %, à 50 %, etc., pour voir à quel moment précis le nombre de visiteurs chute)
  • Le temps passé à regarder la vidéo

Au-delà de ça, vous pouvez également affecter le ROI vidéo à des indicateurs comme les visiteurs uniques, le nombre de vues par visiteur, la répartition des visiteurs par pays, et d’autres données démographiques qui vous aideront à mieux comprendre le retour sur investissement généré par les vidéos, en fonction de chaque segment que vous visez.

Gardez à l’esprit qu’il est crucial de bien fixer les objectifs pour chaque élément de contenu que vous réalisez et qu’il faut mesurer avec précision les résultats obtenus. De cette façon, vous n’aurez aucun mal à booster le ROI que les vidéos génèrent pour vous.